Article

Plaisir

Plaisir

Ce soir, je m’offre des fleurs. Ce soir, je m’offre une bouffée d’oxygène, une grande inspire de lumière vivante organique.

Tout ce que j’expérimente dans mon processus créatif, et notamment des moments de creux où l’impression que l’inspiration me file entre les doigts comme l’eau qui coule, me sert à grandir. Les creux ne sont clairement pas faciles à tenir tant les pensées de désespoir peuvent s’immiscer et prendre largement la place. Mais portée par une foi qui me dépasse, je m’accroche et je demande à voir, à comprendre, dans l’humilité. En somme c’est un chemin de connaissance de soi. Parce qu’exprimer sa créativité, c’est exprimer son intériorité et donc c’est apprendre à se connaître. A se rapprocher de son centre. De Qui l’on Est. De notre Essence. Et le chemin pour revenir à Soi est d’identifier ce que l’on aime. Laisser le langage du coeur nous murmurer la direction à prendre et s’y tenir.

Le problème c’est que parfois, souvent, trop, le mental interfère et va trouver des justifications pour que l’on stoppe cette avancée. Il a une multitudes de bonnes raisons pour nous faire rebrousser chemin ou nous faire stagner. Et parfois, notre coeur continue de nous souffler ce qu’il sait être bon pour nous, tandis que le mental poursuit son charivari. Et pris entre deux flots, nous nous noyons dans la confusion de nos pensées. Nous stagnons voire nous tournons en rond. Faisant un pas dans une direction, le lendemain dans une autre.

Comme un brouillard épais se déposant sous nos yeux pour nous empêcher de voir le champ des possibles.

Alors dans ces cas-là mieux vaut aller balader en forêt, se connecter à la nature, voir du monde ou exprimer sa créativité autrement. En cuisinant par exemple ! C’est la chose la plus facile et à portée de main quotidiennement qui nous permet de lâcher la bride quant à de quelconques attentes sur ce que l’on crée.

C’est ce que j’apprends à faire ces jours-ci. A prendre de la distance sur toutes les attentes que j’ai ou que je pourrais avoir concernant la peinture. J’ai tellement envie d’exprimer plein de choses, de formes, de couleurs, d’idées, porter des messages au monde, que c’est la cacophonie dans mon esprit.

Et ce soir, j’ai décidé d’aller piocher dans une banque d’images, des formes et des couleurs qui me font du bien. Juste moi et la photo. La regarder et la laisser me remplir de bien-être. La laisser infuser en moi quelque chose qui me fait du bien. Parce que l’art ce n’est rien d’autre qu’une émotion qui passe et qui nous fait du bien. C’est ma vision. Intellectualiser cette pratique, valoriser la technique, nous déconnecte de son essence qui est purement émotionnelle. La technique doit servir le coeur. C’est comme pour nous, le mental doit être à sa juste place, au service du coeur et non aux commandes de nos vies.

Alors ce soir, je partage avec toi cette image qui m’a fait du bien. Et j’illustrerai les prochains articles avec ces magnifiques vibrations que j’ai cueilli de ci de là, juste pour le plaisir.

Car le coeur de l’expression artistique est : le plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.